Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Interview de Toshi en 2003 (tournée Utatabi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Interview de Toshi en 2003 (tournée Utatabi) le Dim 16 Aoû 2015 - 20:30

Dieu

avatar
Co-administrateur
Co-administrateur
J'ai trouvé ça sur le net. Je partage. Même si les discours ont bien changé depuis, ça me fait mal au cœur de lire certaines choses...

Dsl pour la mise en page un peu degeu et les fautes, elles proviennent du site où je l'ai trouvée. C'est du copier coller.

morgoth2028.wordpress.com a écrit:"Début de UTATABI ~Traveling Concert"


Cet entretien, paru en août 2003, provient d’un
journal de musique classique "Strings". Toshi a été interviewé par le
rédacteur en chef.

Toshi était chanteur dans un groupe de rock qui a
dominé la scène de la musique japonaise dans un temps, mais ensuite
après avoir quitté le groupe, il a donné des concerts, appelés "UTATABI
~Traveling Concert", partout dans le Japon pendant ces 5 ans.

Il donne des concerts presque chaque jour et il
chante même à certains endroits toute la journée du matin jusqu’au
soir. En chantant dans des concerts bénévoles dans les écoles ou dans
des centres de bien-être et aussi en organisant des concerts tout seul,
cela nous semble presque imprudent, cependant, il semble aimer voir les
gens pleurer et se sentir guéris par ses chansons. En fait, il a donné
plus de 3,000 concerts jusqu’ici et les gens semblent être touchés et
guéris aux concerts.
Quand il a quitté ce groupe de rock super célèbre "X Japan", le public l’a beaucoup rejeté.
Aujourd’hui nous allons lui demander de dire
pourquoi et comment il a commencé ce concert ambulant, "UTATABI" avec
ses propres mots.


Je me suis senti si vide alors …


"Ca fait presque 7 ans, que j’ai rencontré
Masaya pour la première fois et que j’ai décidé que je chanterais ses
chansons un jour.
À cette époque, j’allais et venais toujours entre le Japon et l’Amérique et nous étions au sommet des prétendus "visuels" .
Je vivais aux États-Unis et nous nous déplacions sur la scène de la musique mondiale, cependant mon coeur devenait
sauvage et j’ai eu envie de me tuer. J’étais au bord du suicide, pour
vous dire la vérité. Rien n’allait bien.
Je me faisais passer pour une grande star, me
conduisant de façon extravagante et charismatique, faisant croire aux
gens que je suis une bonne personne, cependant, je me sentais si vide
et nul à l’intérieur. J’étais désespéré, je n’avais pas envie d’avoir
confiance en quelque chose ou quelqu’un.

Bien que j’ai joué du rock et que j’étais un chanteur de rock visuel, toute les musiques que j’écoutais alors était "Iyashi-kei (le type de musique apaisante). À cette époque,il n’existait aucun mot ressemblant à " Iyashi-kei ", il n’était pas populaire. Les gens l’ont appelé "healing music" (musique apaisante) ou alors la musique New Age.

Je vivais alors à Los Angeles et j’avais l’habitude d’aller aux magasins de CD acheter une étagère
entière de Cd New Age ou de "healing music". J’étais très fan de
"healing music" parce que je n’ai pas été guéri au coeur, je suppose.
Je me comportais bien, cependant, je recherchais toutes sortes de
musique apaisante.

Un jour, je suis allé à un coin de
"healing music" dans un magasin de CD japonais et j’ai trouvé un grand
support d’exposition avec le nom de Masaya. Je n’avais aucune idée de
qui il était. J’ai enlevé une partie du CD. Il disait "Itoshiki Inochi
aucun Uta (Chanson pour la Vie Précieuse)". Sur la surface de l’album,
il y avait une image d’un enfant descendant d’un toboggan, et son père
attendait et tendait ses mains à l’enfant. Juste voir les tons orange
de l’image j’étais touché au coeur. (J’ai su plus tard que feu Norie
Matsuda, qui était un associé de Masaya, avait dessiné l’image.)
C’était une image si simple et chaleureuse. Alors
j’ai acheté le CD et je l’ai écouté à la maison. Je ne savais pas
pourquoi, mais je ne pouvais pas arrêter de pleurer. Je me suis senti
si touché… Juste se souvenir de comment il était me fait presque
pleurer. J’ai senti que quelque chose était faux avec ma vie, j’ai eu
alors cette impression sans aucune raison.
– Vous avez dit que vous vous êtes sentis
insatisfait, mais à quel sujet vous êtes-vous sentis ainsi ? De votre
propre musique, ou quoi d’autre… ?

Bien sûr, je me suis senti ainsi à
cause de ma musique. Je me demandais si j’avais chanté ce que j’ai
vraiment voulu, cependant, j’avais plus de doutes en ce qui concernait
ma vie propre. Je suis devenu une rock star. J’avais tout ce que je
voulais. Tous mes rêves d’enfance se sont réalisés. J’avais une grande
maison avec une piscine. J’avais une voiture de luxe. Oui, j’avais tout
ce que je voulais.
Cependant, j’étais toujours insatisfait, vide. Pire
encore, j’étais toujours obsédé par ces idées; s’améliorer encore, être
plus célèbre et plus grand. Je me tabassais, en me disant "Je n’ai pas
assez. Pas assez…".

Alors j’ai eu l’occasion d’écouter Masaya, qui m’a fait pleurer sans aucune raison.
Tous les soirs, j’écoutais beaucoup de CD, mais, à
la fin, j’écoutais MASAYA. J’ai pris ses CD partout où je suis allé et
je les ai écouté.

À ce moment-là, j’ai visité l’Île Yakushima pour
prendre des images pour mon prochain album solo. J’avais une très bonne
image de ses arbres verts profonds de Yakushima. Je suis resté là
pendant 2 jours, et je suis revenu à Tokyo avec l’espoir de revenir sur
l’île un jour.
Ensuite, je suis tombé sur un article sur un petit
hôtel dans l’Île Yakushima en feuilletant quelques magazines dans une
librairie de Tokyo. J’ai été impressionné par l’article puisqu’il
disait que le petit hôtel a été créé par Masaya, un pionnier de
"healing music". J’ai immédiatement pensé que j’aimerais visiter
l’hôtel. Alors après 2 mois, j’ai fixé mon programme et je me suis de
nouveau envolé pour Yakushima.

Je ne savais alors pas quoi faire de ma vie, et je
voyageais dans le monde entier, pour voir beaucoup d’artistes et
visiter beaucoup d’endroits. J’ai vu diverses sortes d’oeuvres d’art.
Et ma dernière destination était Yakushima. J’ai été touché juste en
entrant dans ce petit hôtel. Je ne savais pas pourquoi, mais des larmes
sont montées. Il y avait un petit musée de Norie Matsuda au
rez-de-chaussée de l’hôtel. J’ai pensé immédiatement que l’image était
ce que j’avais eu envie de voir. J’ai senti une différence dans l’air.
C’était un espace spécial réservé pour la musique de Masaya et l’art de Norie. J’ai lu un message sur une des portes.
Il disait, "Je suis heureuse d’avoir rencontré Masaya
parce qu’il m’a enlevé tous mes idéaux. Les idéaux sont les causes des
désirs et ils retiennent eux-mêmes nos belles et immesurables
créativités, ai-je pensé." "J’ai été acceptée pour la première fois de
ma vie pour ne pas devenir quelqu’un. Nous sommes les Enfants du
Miracle, les Enfants de l’Univers depuis le début. Nous ne devons pas
être bons, ni grands, ni justes. Comme nous ne recherchons rien, tout
nous viendra tout à fait naturellement." Etc etc.

J’ai été stupéfié. Je n’avais aucune
idée de ce qu’elle disait parce que j’essayais toujours durement d’être
mieux, d’être plus grand.
Bien que j’ai vécu ma vie en essayant durement de
devenir quelqu’un depuis l’enfance, elle dit, "on m’a permis de ne pas
devenir quelqu’un, et je suis devenu heureuse dans n’importe quelle
circonstance où je suis." Que veut-elle dire ? Je n’avais aucune idée
du tout. Ce qu’elle veut dire par ne pas devenir quelqu’un, mais nous
devons devenir quelqu’un. J’étais totalement confus dans mon esprit.
Cependant, de voir ses images simples et belles et
ses messages qui les accompagnaient, quelque chose s’était totalement
effondrée en moi.
Norie a écrit un certain nombre d’histoires pour
enfants quand elle était enseignante en maternelle. Il y a une histoire
du lapin et de la tortue. En voyant la tortue faire un gros effort pour
courir, le lapin a honte et fait ses excuses à la tortue. Le lapin
savait qu’il gagnerait le jeu depuis le début, cependant, il voulait
encore battre la tortue et se sentir supérieur. Le lapin avait
tellement honte. A la fin, tous les deux se prirent la main et
atteignirent le but ensemble. C’est une histoire de "Le Lapin et La
Tortue qui ont gagné ensemble", et je me suis retrouvé à pleurer mon
coeur, allongé sur le sol. J’ai vraiment voulu aller et voir Masaya qui
a produit une artiste aussi belle que Norie Matsuda.

Plusieurs mois plus tard, je suis parti
à un concert de Masaya. Je n’avais jamais pleuré autant à un concert
comme pour celui de Masaya. Après le concert, il a gentillement pris un
peu de temps pour parler avec moi. Il a dit quelque chose comme "Ce
n’est pas un problème de devenir quelqu’un mais de le redevenir. Ne pas
aller vers, mais revenir. Nous donnons des noms à tout, comme c’est la
terre ou l’univers, cependant, nous sommes au milieu de quelque chose
d’incommensurablement mystérieux en réalité. Il n’y a aucun "moi"
depuis le début, nous somme quelque chose de formidable." Il a dit
quelque chose comme ça, mais je ne pouvais pas tout comprendre.
Cependant, au plus profond de moi, j’ai été touché par ses mots.

J’ai été dorloté par d’autre gens partout où je suis allé. Les gens m’ont dit "Tu es spécial", et m’ont traité comme une star.
Néanmoins, Masaya m’a dit, "Si tu n’étais pas
célèbre ou une star, nous ferions de bons amis. Tant que tu continues à
être une star, je ne serai pas intéressé par toi. Si j’étais lié à toi,
cela créerait un problème. Donc, je ne veux pas être ami avec toi."
J’ai été surpris d’entendre ça. Qu’est-ce qu’il est
en train de dire ?! Je n’avais jamais dit quelque chose comme il a dit,
cependant, je me suis senti assez content de ce qu’il a dit. C’était la
première expérience de ma vie où je me sentais vraiment connecté avec
quelqu’un. J’avais vécu dans une situation depuis environ 10 ans où les
gens viennent à nous parce qu’on est célèbre. J’étais un peu excité de
trouver quelque chose d’un peu différent.

J’ai visité Yakushima en juin 1997 pour
la première fois, et puis j’ai rencontré Masaya en août de cette année.
En réalité, j’avais déjà quitté X Japan en avril de l’année précédente.
Ca n’avait pas encore été révélé. Cependant, mon personnel essayait de
créer un projet "Toshi" qui peut égaler "X Japan". Une partie de moi
voulait être impliqué dans le nouveau projet, mais une partie de moi
n’avait pas envie de prendre cette voie. Je me suis demandé pourquoi
j’avais quitté X Japan. Je ne pouvais moi-même arriver à comprendre
pourquoi.

Masaya m’a aussi dit, "Tu ne te sentais
pas satisfait même si tu avais atteint le sommet sur la scène musicale
du rock, mais ensuite, en essayant d’être No.1 dans un New Age, une
scène de la musique apaisante ou quelque chose du genre se soldera l’un
ou l’autre par un échec." Ses mots étaient si incisifs pour moi! Et il
avait complètement raison!

Pour dire la vérité, j’avais le désir de
chanter Masaya et de bien me débrouiller avec la "healing music".
Cependant, il a vu à travers ça, en disant "Tu ne peux pas chanter
Masaya avec un tel mauvais modèle!" Et il avait raison. J’avais pensé
que j’atteindrais le sommet en chantant d’aussi grandes chansons.

Parmi les membres de X Japan, j’étais
toujours le troisième en popularité. Après Yoshiki et hide, j’étais
toujours troisième. Je suis le troisième fils de ma famille, mais
j’étais toujours ainsi où que je sois. Je ne pouvais pas les battre.
Même si X Japan atteignait le sommet, j’étais toujours perdant dans le
groupe, et j’étais si jaloux d’eux en réalité. Donc, je me conduisais
comme une "bonne personne". J’ai l’air un peu malfaisant pourtant.

Dans le groupe, ils se comportaient
vraiment exceptionnellement, mais j’étais comme une bonne personne, ou
je me conduisais ainsi. J’avais essayé de mettre cette espèce
d’atmosphère autour de moi que je sois différent des autres. Je suis
unique parce que je suis plus dans le coeur, ou que je chante des
chansons apaisantes, ou peut-être parce que je serai capable de les
battre… De telles mauvaises intentions étaient là profondément à
l’intérieur.

Je n’ai moi-même pas osé être
conscient de mes intentions cachées, cependant, Masaya l’a révélé
entièrement. C’était tout à fait choquant pour moi. Pour me trouver en
venant tout près de Masaya afin d’accomplir mes désirs, j’ai pensé que
j’avais toujours ces mauvaises intentions avec moi.



J’ai finalement trouvé pourquoi je me sentais si vide…



A ce moment-là, Masaya me raconta une
histoire sur comment il a changé sa façon de vivre quand il a rejoint
un séminaire d’auto-assistance à l’âge de 27 ans. Il était un jeune
cadre d’une société hautement classée dans la Bourse, et il était
recherché dans le cercle économique. Mais alors, au séminaire, il a
réalisé qu’il avait pris le mauvais chemin et il souhaita très fort
gagner sa vie en faisant quelque chose de pure et d’essentielle.
Il a aussi dit qu’il est devenu lui-même entraîneur
plus tard. J’ai pensé que j’aimerais rejoindre sa formation. J’avais
spécialement accepté de rejoindre un entraînement d’auto-conscience
pour la première fois de ma vie, qui avait été reporté pendant 2 ans à
cause de la maladie et de la mort de Norie Matsuda. Dans le séminaire,
nous avons été menés à voir pourquoi nous étions comme nous étions,
pourquoi nous agissons comme tel, pourquoi nous pensons d’une certaine
manière, etc. à travers diverses sortes de travaux.
Je me suis rendu compte alors que je m’étais comporté
comme un "bon garçon" toute ma vie. Je suis le troisième et dernier
enfant dans ma famille. J’étais souvent frappé par mes frères,
maltraité par eux, cependant je ne sais pas pourquoi, tous ses
épouvantables souvenirs se sont dissipés . Même si j’ai été maltraité,
je ne leur ai jamais dit Non!, même en riant sottement, je voulais
toujours jouer avec eux. Néanmoins, c’était surtout parce que j’étais
très effrayé.

Mais parents étaient aussi en mauvais termes, et dans une atmosphère si tendue, j’essayais toujours de juger leurs sentiments.
Ils me disaient souvent, "Tu es aussi bonne qu’une
fille!", peut-être qu’ils voulaient une fille. Cependant, je suis né en
tant que garçon et j’ai essayé durement d’être aussi bon que mes
parents l’espéraient. Je semblais consacré à mes parents, mais, ce
n’était pas vraiment ainsi. J’ai essayé de leur plaire seulement parce
que j’étais effrayé. Je me suis rendu compte que j’avais vécu ma vie en
essayant juste de juger leurs sentiments (et ceux des autres
personnes). J’ai été profondément choqué.
Aussi, j’ai la mâchoire plutôt saillante et j’ai une
infériorité énorme à cause de ma mâchoire saillante. Une amie à moi à
l’école primaire l’a indiqué et je me suis souvenu que j’ai eu très
honte d’entendre ça. J’avais l’impression que j’avais fait quelque
chose de mal. Mais, il est bien sûr impossible de cacher ma mâchoire
saillante, donc au lieu de cela j’ai essayé de cacher mes sentiments
inférieurs envers ma mâchoire. Cependant, j’avais terriblement peur que
ce soit un moyen pour les autres personnes d’en profiter, ou que je
sois exclu d’entre eux.

Donc, j’essayais de tout faire
soigneusement, la musique, les exercices physiques et les sujets
scolaires, je faisais tout, tout à fait bien. Mais, quoi que je
faisais, je me sentais vide, je n’avais aucun sentiment
d’accomplissement, aucun sentiment de réussite. C’est parce que je
faisais quelque chose que je ne voulais pas, je le faisais seulement
parce que j’étais effrayé. Je pensais que je pouvais me protéger si je
gagnais en popularité, si je devenais supérieur ou si j’avais une
meilleure position par rapport aux autres. Donc, je me suis rendu
compte que je ne faisais rien parce que je voulais faire ainsi.

Ma vie a été remplie de faux-semblant, en
me comportant superficiellement en une très bonne personne, c’était
plein de jalousie et d’envies. En agissant comme une personne honnête,
en fait, j’étais un menteur, un hypocrite et un arrogant. Je regardais
toujours à l’extérieur, parce que j’avais peur que ma réalité soit
révélée. J’étais affligé de sauver les apparences. Cependant, quand
j’étais moi-même conscient de toutes ces choses et que mon coeur se
mettait à pleurer, je me sentais vraiment soulagé.

C’était la toute première fois que je me débarrassais et faisais
face à mes douleurs, mes peines de coeur. C’était une superbe
expérience. Et à la fin, je me suis demandé ce que je voulais vraiment
faire après tout. Cela peut être trop tard, mais, j’ai pensé que je
voulais vivre purement. Peut-être que je ne le récupérerai pas, mais je
veux essayer de vivre comme tel et si je chante toujours, je veux
chanter ces chansons, les chansons qui ont sauvé ma vie, et je veux
leur envoyer aux gens.



Départ "UTATABI Traveling Concert"


De cette façon, j’ai commencé cette simple
et passionnante tournée "UTATABI Traveling Concert" au Printemps 1999
selon le conseil de Masaya. Jusqu’ici, j’ai visité environ 3,000
endroits partout dans le Japon. Aussi, depuis le début 2001, j’ai
visité des centres de bien-être afin de donner des mini-concerts
bénévoles au milieu des mêmes habitués.

– Quelle sorte de réaction avez-vous quand vous visitez des centres de bien-être ?

"Toshi de X Japan", cela n’attire pas ces oji-chan, oba-chan (les personnes âgées) du tout.
Quand vous exposez votre vrai moi, chantez et parlez avec votre
âme, les personnes âgées ouvriront leurs coeurs, vous étreindront et
vous aimeront à coup sûr. Pourquoi vous ne les visitez pas et ne les
faites pas plaisir dans un vrai sens ?
J’ai commencé UTATABI après que avoir reçu un tel conseil de sa
part. Je suis désolé de le dire, mais, je suis toujours inquiet des
réactions et des jugements des autres personnes quand je ne peux
compter sur aucune attirance.



L’autre jour, je suis allé dans un
endroit dans la Préfecture d’Aichi. J’ai donné un concert dans une
maison de retraite. Un vieil homme est venu vers moi pour acheter un de
mes CD. Il était assis à côté de moi et a commencé à parler, "J’aurai
89 ans bientôt. Je mourrai bientôt." Tout le monde autour de lui l’a
appelé "SENSEI (Docteur)", donc je lui ai demandé s’il avait déjà
dirigé un hôpital. Alors il a dit, "avant, j’étais directeur d’un grand
hôpital dans ce voisinage, tout le monde m’appelait "Sensei! Sensei!",
mais je me sentais toujours inférieur en réalité." Et il a commencé à
pleurer. J’étais ému de l’entendre dire avec des larmes, "Je suis très
heureux d’écouter votre chanson avant que je ne meure."
Quand les gens révèlent leurs peines de coeur ou
des sentiments honnêtes, ils sont beaux. De tels sentiments touchants
viennent du profond dans leurs coeurs. Je suis heureux d’avoir donné
des concerts.

Je donne souvent des concerts à l’école. Après un
concert à une école de Mie, un délinquant juvénile avec des cheveux de
Régent teints en brun est venu à moi et m’a dit, (Il n’avait presque
aucun sourcil!) "Toshi-San, j’ai voulu être guéri moi-même!".
Puis, peu après cela, il y avait une cérémonie de
remise des diplômes à l’école. Un des enseignants m’a appelé et a dit,
"Il est venu à l’école avec des cheveux et des vêtements ordinaires et
il a pleuré jusqu’à la fin de la cérémonie de remise des diplômes!!" Le
garçon m’a aussi écrit pour me dire, "J’ai pensé, qu’en étant un
mauvais garçon et qu’en faisant que les autres m’observent, étaient de
bonnes choses à faire, mais je me suis rendu compte maintenant que
j’avais été très seul dans mon coeur." Parfois, j’obtiens des réactions
de la profondeur de leurs coeurs et je me sens si touché par eux. "
– Vous avez un ton de voix aigu si beau, et votre voix…

"J’ai cette voix par la nature et je me sentais aussi inférieur à cause de ma voix aigue, métallique."

– C’est vrai ? C’est une voix si agréable…

J’ai ce ton de voix aigu par la nature et
j’ai aussi reçu les meilleurs entraînement de voix du monde, cependant,
je pense que je faisais une mauvaise utilisation de ma voix. J’ai
utilisé ma voix pour la mettre en valeur et me sentir supérieur aux
autres. Peut-être qu’on m’a donné cette voix pour exprimer quelque
chose d’énorme, cependant, j’ai voulu l’utiliser comme une sorte
d’arme, être supérieur, être célèbre, convaincre les autres ". Donc,
j’ai réalisé que même une voix agréable serait nuisible si mon but est
de convaincre les autres."

– Ainsi, vous voulez dire, que c’était une épée à double tranchant pour vous ?

"C’est ça. Ainsi, si je me sers de ma voix
pour chanter des chansons afin d’admirer l’être entier, le monde
naturel, cela peut être très beau. Cependant, si je chante pour être
supérieur, cela nuira tout, c’est ce que j’ai réalisé. Et il est vrai
que j’ai utilisé ma voix pour être supérieur. Mais je veux jeter mes
armes à terre petit à petit. Il y a une chanson appelée "Les Voyageurs
des bois et du vent". Il dit, "Je veux changer mon mode de vie, je veux
jeter mes armes à terre. …" Je suis une personne si craintive et il est
toujours difficile de faire ainsi. "

– Quel est votre projet pour les activités futures ?

Je pense que Masaya a créé une tendance de
guérison pendant ces 10 ans. Il dit souvent que nous manquons de sens
de l’intégrité et de Ku (néant). J’ai moi-même fait le peu que je
pouvais pour effectuer les travaux essentiels, pour donner aux gens, à
la Nature, aux êtres entiers avec Masaya comme producteur pendant ces 4
ans. Et je pense que je suis devenu énormément plus riche à la fois
mentalement et physiquement que le temps où j’étais une star voyante.

Les gens souffrent beaucoup ici au Japon
et beaucoup de personnes se suicident, et il y a beaucoup de crimes.
Dans une époque si barbare, je veux chanter et envoyer ces chansons,
chansons qui ont sauvé ma vie, à un peu plus de personnes. Je suis
impuissant et j’ai perdu le sens de l’intégrité et du Ku, non plus,
mais je veux envoyer la vraie essence de chaque chanson, bien que je ne
puisse pas chanter assez purement. "

FIN DE L’ENTRETIEN

Voir le profil de l'utilisateur

daruko

avatar
Samourai
Samourai
Merci pour cet article. On sent bien le lavage de cerveau, il ne parle que des bons côtés de Masaya et rejettent toute la faute sur ceux qui l'ont "forcé" à devenir une rock star (sa famille). Dans la biographie il révèle que malgré que la healing music touchait les gens, on le forçait à inciter les gens à acheter ses cd, voilà aussi pourquoi il était obligé de faire des concerts du matin au soir. Pour rapporter le plus de fric possible.

Voir le profil de l'utilisateur

Dieu

avatar
Co-administrateur
Co-administrateur
Bah quand tu vois que le mec en 2003 il avait deja donné 3000 concerts... ça fait peur.
3000 c'est 5 fois plus qu'un groupe comme l'arc en ciel ou Luna Sea en 25 ans de carrière. Là on parle d'une carrière qui avait 7 ans....

Voir le profil de l'utilisateur

kureman14

avatar
Samourai
Samourai
3000 concerts en l'espace de 12 mois... c'est affolant à quel point Toshi à pu se faire sur-exploiter. Je me sens coupable d'apprécier l'écoute de ses chansons pendant cette période, le pire c'est que c'est réelement apaisant, reposant. On s'y sent bien.
Si seulement toute cette carrière était sincère et sans arrière-pensées... ce qui est important lorsqu'on écoute ces morceaux, c'est de garder une certaine distance et garder à l'esprit ce qu'il s'est passé.

Voir le profil de l'utilisateur

NeoBoss

avatar
Yamabushi
Yamabushi
kureman14 a écrit:3000 concerts en l'espace de 12 mois...
Non, c'est entre 1998 et 2003, mais ça reste indécent, sans compter les conditions de vie dans lesquelles il faisait ça.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum