Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Download Festival 2017

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Download Festival 2017 le Sam 3 Juin 2017 - 16:32

The Sobs

avatar
Shinsengumi
Shinsengumi
Ah ben super, ouais je te passerai ça. Tu fais les 3 jours ? Sur le festoche, en gros, je vais toujours être sur une scène, c'est rare que je serai sans rien faire (veux profiter de la musique à fond ^^''). J'y serai avec deux potes proches (dont un grand fan de catch Wink ) et un tas d'autres (enfin 3 que je connais un peu), on sera pas toujours ensemble, mais on aura l'occasion de se retrouver pour partager les concerts (sinon ça serait dommage ^^'' ).

Agius et Chéreau est un duo qui fonctionne très bien, mais Agius est le plus fan de catch des deux. Je l'ai encore rencontré cette année à Revolution 9, tu vois que le catch c'est sa vie.

Jeff sait build un adversaire, il sait ce que c'est d'être un jobber, vu que c'était sa mission à ses débuts. Par contre il s'est fait viré à cause de la drogue deux fois je crois, pas à cause de problème de santé. Vu qu'après la WWE, il a fait de l'Indy et de la TNA (avec le fameux match où il était complétement déchiré XD ).

Matt, sans devenir manager, parce qu'il reste correct dans le ring, devrait surtout pouvoir faire plus de promo ou segment, c'est là où il excelle, plus dans un ring.

Jericho, le meilleur catcheur de tous les temps :p

Edge = Dieu... du catch :p

CM Punk, je suis partagé. Génial dans le ring et avec un micro, gros problème en backstage, une forte personnalité, mais aussi une grosse tête de con... C'est certain qu'il manque au monde du catch (et à Vince McMahon / The Rock, pas à Triple H), mais la WWE l'a cassé et dégoûté du métier. Content qu'il puisse faire ce dont il a envie maintenant ^^

Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: Download Festival 2017 le Lun 5 Juin 2017 - 23:34

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
De toute manière, je devrai régulièrement aller en "fosse aux photographes" prendre des photos (sauf pour les gros groupes je suppose, surtout les américains, généralement il faut signer des papiers spécifiques sur place qui ne sont présentés qu'aux plus gros médias... c'paaas grave.) On trouvera bien un moment en fin de journée, début de journée ou entre deux groupes !

Clairement, c'est Agius le fan! C'est comme ça qu'il s'est fait remarquer et engager, à la base, d'ailleurs. Chéreau est plus un commentateur qui était disponible à l'époque, on l'a collé au catch... limite je le soupçonne d'être plus fan de ses interactions avec Agius que du catch lui-même. Même s'il s'est bien pris au jeu du "bons c. méchants". L'important est que leur duo marche bien !

Jeff Hardy, c'est plus complexe qu'il n'y paraît. Oui la première fois il s'est fait prendre par la cavalerie, aucune excuse (c'était "juste" de la marijuana de mémoire, mais même). La deuxième fois par contre... il commençait à avoir de sérieux problèmes physiques, c'était flagrant. Il assurait toujours plus que bien en ring, par contre il tremblait très souvent à la fin de ses matchs, énormément. De mémoire à son deuxième départ c'est lui qui est parti, pour de bon. C'est pour ça qu'il a toujours et régulièrement été question de son retour : il était parti en bons termes avec tout le monde (ce qui n'aurait pas été le cas s'il avait été viré pour cause d'infraction à la Wellness Policy, la WWE est très pointilleuse là-dessus). Il y avait des histoires avec CM Punk avec qui le courant ne passait pas du tout, aussi. Même s'il a été à nouveau rattrapé par la "wellness policy" (ce qui n'est pas mon souvenir, mais je peux mal me souvenir), à mon sens ça relevait plus du "cannabis médical" à cette époque, tant il était vraiment, vraiment mal en point. A la TNA par contre, comme ils ne contrôlent presque rien, il en a clairement profité après quelques mois (le temps d'être sûr que vraiment la direction ne lui taperait pas sur les doigts?) et est parti complètement en cacahuètes. D'où le fameux match face à Sting, oui... ridicule. Heureusement il s'est repris depuis. Mais comme ce truc de tremblement est un problème neuronal (ou assimilé), ça ne partira vraiment jamais, à moins de mettre le frein sur les matchs... j'espère donc qu'il pourra rapidement avoir un contrat allégé, sinon il ne tiendra clairement pas la longueur. Et Dieu sait que j'aime le voir sur un ring, le Jeff, malgré tous ses défauts (en tant normal, les junkies me sortent par les yeux)...

CM Punk, si je le qualifie de "grand regret", c'est aussi pour ça. Extrêmement doué, en ring comme pour les promos (est-ce que tu as vu la vidéo de son si fameux heel-turn à la ROH? Il vient de gagner, dans un rôle de face on ne peut plus face, et en un discours magnifiquement construit (à la fin du match qui l'a rendu champion!!!), il passe en heel on ne peut plus crédible... grandiose!), mais un égo énormissime qui l'aura empêché de développer sa carrière... d'un autre côté, comme tu dis, maintenant il fait strictement ce qui lui plaît, d'autant que sa carrière à la WWE, même si elle fut courte, l'a écarté du besoin. Accessoirement, c'est sans doute mieux pour sa santé (voir Jeff Hardy, il avait le même type de catch un peu casse-cou : je le voyais tout à fait finir comme Jeff, pris de crises de tremblements après quelques années...)

Enfin, on pourra parler de tout ça si on se croise à Brétigny !

Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: Download Festival 2017 le Mar 13 Juin 2017 - 12:35

The Sobs

avatar
Shinsengumi
Shinsengumi
De retour du Download et en vie par chance ! Dans l'ensemble, c'était un grand moment et une sacrée expérience pour mon premier festival avec plusieurs scènes et sur plusieurs jours. J'ai pu voir pas mal de groupe que j'attendais et quelques surprises.

Pour le festival en soi, y'a de la place pour se déplacer, mais trop peu d'endroits couverts (4 parasols sur tout le festival) ou pour s'asseoir, pareil pour les points d'eau et chiottes. La deuxième journée à 50 000 personnes, c'était assez chiant du coup, mais la première à 20 000 ça passait encore. La sécurité était loin du top, comme sur chaque concert que j'ai pu faire. Le premier jour, j'ai été un peu fouillé, les deux suivants, ils devaient en avoir marre. Ils n'étaient pas au courant de grand-chose non plus. Les animations étaient un peu pauvres, mais ça sert à rien d'en mettre 50 non plus. Les prix, pour la nourriture on va dire que c'est un peu plus coûteux que dans le commerce (logique), mais y'a moyen de s'en sortir sans trop dépenser (plus encore si on ne boit pas de bière), surtout avec une poche à eau dans le dos (20€ de bouffe par jour et boisson c'est complétement faisable). Pas trop de merch, un peu déçu sur ce plan là, vu que ce qu'il y avait n'était pas fou non plus... au moins il n'y a pas 30 fois les mêmes articles.

Sur d'autres plans, ça m'a gonflé d'avoir de la musique dans les shops. Je sais qu'on est une culture du bruit, mais putain t'as de la musique constamment partout, vire ta musique putain on en a assez comme ça. Le sol était vraiment pas terrible pour se déplacer, plus encore après avoir séché entre le premier et second jour et les chemins n'étaient pas du tout pratique. J'ai fait des bonnes rencontres aussi (Coucou Polochon Wink ), c'est un des meilleurs aspects d'un festival. Dans l'ensemble, je me sentais en gros décalage de par la façon de vivre le festoche (Pogo, beer or die... genre tu peux pas faire autre-chose pour te sentir bien dans un concert...) le style vestimentaire (parce que fuck les t-shirts de groupe dans les concerts) ou l'esprit... mais bon, j'ai l'habitude d'être en décalage de la société, d'autres étaient comme moi au festival, mais quand t'as 50 000 personnes et que t'as l'impression d'être ''seul'', ça fait bizarre :/

Sinon pour les shows que j'ai vu :


Pierce the Veil : Par défaut en attendant. Ils sont énergiques, mais je suis vraiment pas fan (trop métalleux de la tétine pour moi), juste bien à voir comme ça.


Raveneye et Kvelertak : J'ai laissé trainer mes oreilles de loin, donc pas vraiment entendu, mais y'avait des petits trucs sympa.


Dagoba : Mes potes y étaient, ils ont fait un circle pit autour de la console, ça avait l'air fun ^^


Dinosaur Jr. : Très déçu, le chanteur avait l'air de se faire chier à mort et il n'y avait pas d'énergie. Je sais que c'est du bon vieux rock, qu'ils savent bien jouer, la version live de Feel the Pain était vraiment bien. Tout ça n'a pas suffi, c'était chiant.


The Charm The Fury : Juste le concert du festival pour moi. Plein d'énergie, des bons zikos, une frontwoman dans le veine d'un Dickinson (sans l'espace pour bouger), le headbang qui arrive par pur plaisir. Franchement cool, du metal qui tâche un peu, mais qui est efficace.


Blink-182 : J'étais très fan d'eux y'a... longtemps. Je suis resté un peu, de très loin. C'était pas génial niveau chant, guitare et basse, trop mou. Barker assurait, mais j'aime vraiment pas son jeu.


Hatebreed : C'est pas mon truc, j'ai écouté un peu, pas trop mauvais, mais vite saoulant.


Gojira et Mars Red Sky : De loin ça avait l'air de bien dépoter, mais je suis allé à MRS. Plutôt bon, mais le manque d'énergie était plus que palpable. Puis quand le bassiste te dit qu'à notre place il serait à Gojira et que t'as l'impression que le chanteur s'excuse d'être là à chaque morceau... niarf...


Linkin Park : Comment dire, pas mal de monde se sont barrés, y'a eu quelques insultes et fuck de-ci de-là, ils ont tué le public avec les morceaux du nouvel album. Quand t'avais un vieux titre par contre, le public était ouf. Même si je ne suis pas plus fan, ils ont plutôt assuré le show, juste il faut qu'ils oublient les nouveaux morceaux.


Hypno5e : A suivre, c'est un groupe assez intéressant, mais beaucoup plus bourrin que ce que j'avais entendu.


Far From Alaska : J'ai kiffé, de l'énergie, de l'humour, un duo avec un autre groupe. Vraiment je dois me pencher sur ce qu'ils font !!


Devildriver : Du headbang, du lourd, du répétitif, j'ai raté Clouds Over California (le morceau que je connais le plus) pour me placer à Alter Bridge. Donc mouaif.


Alter Bridge : Style assez répétitif, mais bonne ambiance. Par contre, quand Metalingus a commencé, on est devenu dingue. C'est la musique d'entrée d'un catcheur qui me tient tellement à cœur. C'était LE moment du festival. Puis le chanteur qui fait jump tout le public comme des porcs sous 29 degrés, EPIC !!!


Blue Pills et Living End : Ecouté de loin en me pausant, faut que j'écoute sérieusement les deux, surtout Blue Pills.


Epica : J'ai écouté vite fait, un peu répétitif quand tu prêtes pas trop attention. Enfin je m'en fiche, je vais les voir avec Myrath et Vuur en fin d'année.


Five Finger Death Punch : Etonnamment bon enfant, concert super cool, alors que je voulais aller à Soilwork, j'ai campé pour SOAD et je regrette pas. Bon petit show, l'ambiance du public aide.


Slayer : Depuis la MS1, le son était dégueulasse XD Gros regret de ne pas y être allé par contre.


SOAD : C'était n'importe quoi. Avant le démarrage, les gens se bousculaient tellement, on était pire que des sardines en boîte (40 000 personnes devant la scène). Dès le départ, pogo de l'enfer (nous pensions être safe... bah non), je me suis retrouvé en plein dedans, emporté comme dans une vague par la foule. J'ai réussi à me barrer dès le troisième morceau. Sans mes coups de soleil de la vieille, je serai resté dans la mêlée, mais là c'était pas possible. Du coup j'ai suivi de loin, mais j'étais plus dedans. Le batteur et guitariste ont assuré, Serj pas du tout (ce qui m'a particulièrement gonflé), trop de manque d'énergie et d'envie de sa part. Puis en faisant le tour, voyant les gens qui ont été blessés pendant le début ou qui étaient écœurés du bordel que d'autres foutaient, ça m'a un peu cassé l'ambiance. A refaire, mais soit loin et profiter de la musique (problème, je n'aime pas la moitié de la setlist qu'ils jouent maintenant) ou y aller yolo et mourir dans le pogo central.


TesseracT : J'adore, mais c'est le concert type à ne pas faire en festival (comme Mars Red Sky). Le batteur a un tel talent bordel et j'adore comment le chanteur vit les morceaux.


Red Sun Rising et Leogun : Oreilles tendu de loin à nouveau (parce qu'il faisait chaud et que je voulais me poser), à redécouvrir.


Coheed and Cambria : J'étais pas prêt pour enchaîne Welcome Home et Ten speed of god etc... Un peu déçu par le reste (pas de The Broken), mais le show était là, ils jouent super bien. Par contre, le setup pour gaucher du batteur m'a perturbé XD


et... c'est tout. Malheureusement pour des raisons qui ne sont pas les miennes (mes potes étaient fatigués, en avaient marre et si je ne partais pas avec eux, pas moyen de rentrer chez moi Crying or Very sad), j'ai été obligé de partir, ratant Mastodon (mais vu la setlist, je regrette pas, le dernier album est vraiment pas terrible) et Green Day (mais je préférerais les voir en dehors d'un festival).

Grande expérience qui me servira l'année prochaine si j'y vais, bien savoir se placer, les coups de soleil et que, vu la qualité assez inégale des scènes / groupes au niveau sono, faut pas aller à un festival en espérant le concert du siècle sur scène, mais se fondre dans l'ambiance ^^

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: Download Festival 2017 le Jeu 15 Juin 2017 - 12:21

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
Pour les endroits couverts, je persiste à dire que les gens ne savaient pas les chercher : j'en voyais régulièrement, non occupés, la preuve j'ai toujours réussi à me poser à l'ombre quand j'en avais besoin, sans "tricher" en utilisant mon pass presse ! Mais c'est sûr qu'il fallait s'éloigner des scènes pour ça, et les gens aimaient bien rester agglutinés par là-bas, surtout les deux principales. Par contre les points d'eau il y en avait peu, oui. Sans doute trop peu. Mais bon là je trichais pour profiter des "vrais" wc en zone presse, avec une vraie chasse d'eau et sans attente (même si c'était à une extrémité du festival : ça pouvait vouloir dire qu'il allait falloir marcher)... c'est le seul luxe dont je profite quand je suis accréditée en festival, mais j'y tiens !
Moi les trois jours j'ai été bien fouillée... mais bon, je passais à des heures où il n'y avait déjà plus grand monde + dans la file des filles il y avait forcément moins de monde. Donc peut-être qu'elles prenaient plus leur temps... Par contre les consignes sur ce qu'elles trouvaient devaient être assez larges : à chaque fois ça ne leur a fait ni chaud ni froid de voir mon reflex pour les photos, certes j'avais déjà le bracelet "presse" mais pas encore le pass photo puisqu'il s'obtenait de l'autre côté... assez space ! Enfin, heureusement il n'y a pas eu d'incident, je suppose qu'ils cherchaient avant tout  des "objets visiblement dangereux"... Par contre ils étaient les premiers à ne -rien- savoir sur la configuration des lieux, et ils étaient les premiers que ça saoulait : je les ai entendus soit râler soit plaisanter là-dessus plusieurs fois. Pour le coup c'est vraiment l'organisation qui est en faute, pas "les exécutants".
Ce qui m'énerve avec le système du cashless, c'est que j'y ai mis 20€ le premier jour "par prudence"... au final j'ai dépensé 12,50€. Soit 7,50€ perdus. Ca n'est certes pas une somme énorme, mais si tu multiplies ce genre de petite marge par le nombre de festivaliers, ça finit par faire un beau pactole ! Et je trouve ça bien peu honnête... je crois que je me contenterai dorénavant de viser les stands qui prennent quand même soit la monnaie soit les cartes bancaires, je déteste me faire arnaquer.

Honnêtement niveau "attitude commune" c'était très soft. Tu aurais ressenti un décallage BEAUCOUP plus fort dans un festival traditionnel. Là je croisais régulièrement des gens... que j'aurais pu croiser dans la rue, en fait, petites robes d'été pour les femmes comprises. Après, j'en ai peut-être tellement l'habitude que je n'y fais plus trop attention : à mon premier Wacken, j'avais fait exprès de venir avec un kilt "bien propret" et un pull rose pâle avec un animal tout choupi cousu dessus (pas vraiment "brodé", ou sinon la laine est très épaisse), je me paie régulièrement des délires comme ça justement parce que le côté moutonnier du metalleux me fait rire pour une communauté qui se dit prôner la différence etc. Mais encore une fois, dans un Wacken, les gens sont beaucoup plus "metal-attitude" que ce que tu as pu voir à Brétigny !
Pour ce qui est de slammer et pogoter... l'inconvénient quand on fait des affiches "pour djeunz d'il y a 10 ans qui n'ont pas appris comment se comporter en concert", c'est que même 10 ans après, ils ne savent pas faire de slam ou pogo "correct/normal". Si j'aimais bien la petite scène sur le côté, c'est aussi parce que c'est généralement là que se retrouvaient "les vieux" : les pogos et slams étaient bien faits, bon esprit, etc. Sur les autres scènes, c'était n'importe quoi, bourrinage, aucun respect des gens autour (ou en-dessous), le summum étant la fille qui a voulu sauter dans la foule depuis la scène pendant Green Day : tu vois "une bombe" à la piscine ? Eh ben voilà, elle a voulu faire ça avec le public en-dessous... inutile de dire qu'elle s'est méchamment mangée par terre. 'Fin je ne sais pas, elle s'est imaginée ce que c'est de se prendre quelqu'un qui arrive "corps groupé" sur la figure, avant de tenter le coup ? Elle ne s'est pas dit (/on ne lui a pas dit) que si ça ne se fait pas, alors que le genre musical existe depuis des dizaines d'années, c'est peut-être parce que c'est supra dangereux ? Public de "newbies" souvent, vraiment...

Pour ce que tu dis des concerts, je ne commente pas beaucoup vu que mon propre compte-rendu arrivera... quand j'aurai eu le temps de rédiger (et traiter les photos). Juste :
- Epica ça n'est pas que quand on ne prête pas attention que c'est répétitif...
- On peut très bien voir "ZE CONCERT QUI TUE" à un festival, ça m'est arrivé plusieurs fois. Simplement, là, musicalement, c'était un festival mou du genou. Encore une fois les têtes d'affiche attiraient avant tout du "djeunz d'il y a 10 ans", même pas le fan de Slipknot qui a appris à connaître d'autres choses depuis, mais vraiment le djeunz un peu rebelz mais pas trop de l'époque, celui qui se contentait de suivre la mode et n'a pas trop varié depuis. Et quand on ne programme aucun groupe particulièrement marquant, on se retrouve avec un festival pas particulièrement marquant au niveau musical. Ne serait-ce que Saxon et Maiden l'année dernière auraient mis la pâté à la très grande majorité des groupes programmés cette année... d'après ce que disait quelqu'un de la sécurité, c'est un souhait de l'organisation que de programmer des groupes plus "calmes", pour avoir un festival plus "calme" que le Hellfest. Il ne faut pas s'étonner après que les animations comme "les gens déguisés" ne prennent pas, alors qu'au Hellfest ça aurait été fiesta avec eux... pareil pour les zones boueuses, tout le monde les évitait bien sagement (moi la première), alors que dans un "vrai" festival metal il y a toujours quelques urluberlus pour faire un petit bain de boue. Etc. Mais c'est sûr, pour avoir ce public-là, il faut programmer des groupes de "vrai" metal, pas juste un ou deux sur les petites scènes pour faire illusion mais pour de bon... mais forcément, ça veut aussi dire plus de gens qui comatent dans les coins après avoir bu trop de bière, plus de gens incontrôlables etc. : on peut moins faire "petit doigt sur la couture" quand on présente son festival !

J'ai passé un bon moment quand même hein, mais voilà... dans ce festival-là avec cette programmation-là, il ne fallait pas s'attendre à voir "le concert du siècle". C'est avant tout dû à la programmation, pas au nombre de personnes présentes !

Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Download Festival 2017 le Jeu 15 Juin 2017 - 18:15

frenchlook

avatar
Yamabushi
Yamabushi
Polochon a écrit:Pour les endroits couverts, je persiste à dire que les gens ne savaient pas les chercher : j'en voyais régulièrement, non occupés, la preuve j'ai toujours réussi à me poser à l'ombre quand j'en avais besoin, sans "tricher" en utilisant mon pass presse ! Mais c'est sûr qu'il fallait s'éloigner des scènes pour ça, et les gens aimaient bien rester agglutinés par là-bas, surtout les deux principales. Par contre les points d'eau il y en avait peu, oui. Sans doute trop peu. Mais bon là je trichais pour profiter des "vrais" wc en zone presse, avec une vraie chasse d'eau et sans attente (même si c'était à une extrémité du festival : ça pouvait vouloir dire qu'il allait falloir marcher)... c'est le seul luxe dont je profite quand je suis accréditée en festival, mais j'y tiens !
Moi les trois jours j'ai été bien fouillée... mais bon, je passais à des heures où il n'y avait déjà plus grand monde + dans la file des filles il y avait forcément moins de monde. Donc peut-être qu'elles prenaient plus leur temps... Par contre les consignes sur ce qu'elles trouvaient devaient être assez larges : à chaque fois ça ne leur a fait ni chaud ni froid de voir mon reflex pour les photos, certes j'avais déjà le bracelet "presse" mais pas encore le pass photo puisqu'il s'obtenait de l'autre côté... assez space ! Enfin, heureusement il n'y a pas eu d'incident, je suppose qu'ils cherchaient avant tout  des "objets visiblement dangereux"... Par contre ils étaient les premiers à ne -rien- savoir sur la configuration des lieux, et ils étaient les premiers que ça saoulait : je les ai entendus soit râler soit plaisanter là-dessus plusieurs fois. Pour le coup c'est vraiment l'organisation qui est en faute, pas "les exécutants".
Ce qui m'énerve avec le système du cashless, c'est que j'y ai mis 20€ le premier jour "par prudence"... au final j'ai dépensé 12,50€. Soit 7,50€ perdus. Ca n'est certes pas une somme énorme, mais si tu multiplies ce genre de petite marge par le nombre de festivaliers, ça finit par faire un beau pactole ! Et je trouve ça bien peu honnête... je crois que je me contenterai dorénavant de viser les stands qui prennent quand même soit la monnaie soit les cartes bancaires, je déteste me faire arnaquer.

Honnêtement niveau "attitude commune" c'était très soft. Tu aurais ressenti un décallage BEAUCOUP plus fort dans un festival traditionnel. Là je croisais régulièrement des gens... que j'aurais pu croiser dans la rue, en fait, petites robes d'été pour les femmes comprises. Après, j'en ai peut-être tellement l'habitude que je n'y fais plus trop attention : à mon premier Wacken, j'avais fait exprès de venir avec un kilt "bien propret" et un pull rose pâle avec un animal tout choupi cousu dessus (pas vraiment "brodé", ou sinon la laine est très épaisse), je me paie régulièrement des délires comme ça justement parce que le côté moutonnier du metalleux me fait rire pour une communauté qui se dit prôner la différence etc. Mais encore une fois, dans un Wacken, les gens sont beaucoup plus "metal-attitude" que ce que tu as pu voir à Brétigny !
Pour ce qui est de slammer et pogoter... l'inconvénient quand on fait des affiches "pour djeunz d'il y a 10 ans qui n'ont pas appris comment se comporter en concert", c'est que même 10 ans après, ils ne savent pas faire de slam ou pogo "correct/normal". Si j'aimais bien la petite scène sur le côté, c'est aussi parce que c'est généralement là que se retrouvaient "les vieux" : les pogos et slams étaient bien faits, bon esprit, etc. Sur les autres scènes, c'était n'importe quoi, bourrinage, aucun respect des gens autour (ou en-dessous), le summum étant la fille qui a voulu sauter dans la foule depuis la scène pendant Green Day : tu vois "une bombe" à la piscine ? Eh ben voilà, elle a voulu faire ça avec le public en-dessous... inutile de dire qu'elle s'est méchamment mangée par terre. 'Fin je ne sais pas, elle s'est imaginée ce que c'est de se prendre quelqu'un qui arrive "corps groupé" sur la figure, avant de tenter le coup ? Elle ne s'est pas dit (/on ne lui a pas dit) que si ça ne se fait pas, alors que le genre musical existe depuis des dizaines d'années, c'est peut-être parce que c'est supra dangereux ? Public de "newbies" souvent, vraiment...

Pour ce que tu dis des concerts, je ne commente pas beaucoup vu que mon propre compte-rendu arrivera... quand j'aurai eu le temps de rédiger (et traiter les photos). Juste :
- Epica ça n'est pas que quand on ne prête pas attention que c'est répétitif...
- On peut très bien voir "ZE CONCERT QUI TUE" à un festival, ça m'est arrivé plusieurs fois. Simplement, là, musicalement, c'était un festival mou du genou. Encore une fois les têtes d'affiche attiraient avant tout du "djeunz d'il y a 10 ans", même pas le fan de Slipknot qui a appris à connaître d'autres choses depuis, mais vraiment le djeunz un peu rebelz mais pas trop de l'époque, celui qui se contentait de suivre la mode et n'a pas trop varié depuis. Et quand on ne programme aucun groupe particulièrement marquant, on se retrouve avec un festival pas particulièrement marquant au niveau musical. Ne serait-ce que Saxon et Maiden l'année dernière auraient mis la pâté à la très grande majorité des groupes programmés cette année... d'après ce que disait quelqu'un de la sécurité, c'est un souhait de l'organisation que de programmer des groupes plus "calmes", pour avoir un festival plus "calme" que le Hellfest. Il ne faut pas s'étonner après que les animations comme "les gens déguisés" ne prennent pas, alors qu'au Hellfest ça aurait été fiesta avec eux... pareil pour les zones boueuses, tout le monde les évitait bien sagement (moi la première), alors que dans un "vrai" festival metal il y a toujours quelques urluberlus pour faire un petit bain de boue. Etc. Mais c'est sûr, pour avoir ce public-là, il faut programmer des groupes de "vrai" metal, pas juste un ou deux sur les petites scènes pour faire illusion mais pour de bon... mais forcément, ça veut aussi dire plus de gens qui comatent dans les coins après avoir bu trop de bière, plus de gens incontrôlables etc. : on peut moins faire "petit doigt sur la couture" quand on présente son festival !

J'ai passé un bon moment quand même hein, mais voilà... dans ce festival-là avec cette programmation-là, il ne fallait pas s'attendre à voir "le concert du siècle". C'est avant tout dû à la programmation, pas au nombre de personnes présentes !

Polochon, tu publieras ton report sur quel site ?

La légitimité du Download Paris me semble encore assez peu établie. L'organisation se base clairement sur les grosses têtes d'affiche pour attirer les spectateurs, d'où le côté un peu "touriste" de certains festivaliers. Le problème de ce festival c'est qu'il n'a aucune âme dans sa version française, à mon avis. Contrairement au Hellfest qui a réussi à créer quelque chose à travers son univers et sa communauté.

Par contre, ne mets pas tout le monde dans le même sac. Tous les fans de blink/System/Green Day ne sont pas des gamins attardés et irrespectueux qui ne savent pas se conduire en concert Wink Tout est une question d'ouverture d'esprit, et je ne suis pas sûr que les fans des groupes sus-cités en aient moins que les fans de trve metal de la mort. Y a des têtes de cons dans tous les styles, si une fanbase était au dessus des autres ça se saurait. J'écoute aussi bien du neo que du power, du classic rock ou de l'indus. Parmi tous les shows que j'ai vu, je ne mets pas le style musical dans la balance lorsque je dois distribuer les bons ou les mauvais points.

Si le Download ne m'a jamais attiré, c'est parce que je ne vois ça que comme une successions de gros groupes jouant devant des dizaines de milliers de personnes dans un lieu sans âme. Un festival pour moi ça doit être bien plus que ça.

Voir le profil de l'utilisateur

31 Re: Download Festival 2017 le Jeu 15 Juin 2017 - 21:36

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
C'est principalement une question d'état d'esprit, vraiment. Evidemment il y a des types insupportables qui se prennent pour le centre du monde chez les metalleux pure souche, du genre de ceux qui ne supportent pas que l'on "vive" le metal d'une manière différente d'eux. Car eux savent, forcément. Mais ! l'état d'esprit général est beaucoup plus fraternel, festif et tout le reste. Si un jour tu vas dans un festival de metal "old-school", tu comprendras !
Par exemple, c'est la première fois que je me prenais un pied de slammeur en plein visage. Et que j'en ai vu un paquet ne pas faire l'effort de base de maintenir leurs pieds en l'air ! Il y en avait même un qui les laissait trainer -très- en bas, "à la cool"... il a dû causer quelques coups dans les têtes lui aussi. La fille qui saute dans la foule façon bombe à la piscine, c'est la première fois que "j'admirais" ça aussi... en un seul Download, alors que je vais à des concerts depuis 17 ans. C'est pour ça que je me permets un peu de généralisation, oui. Mais à côté de ça, il y avait aussi des gens très gentils, quand mes lunettes ont volé à cause de l'autre imbécile au pied qui traîne tout le monde autour a essayé de m'aider à les retrouver, écartant les gens etc., j'ai papoté gentiment avec des gens autour avant-pendant-après les concerts. Et clairement, de ce qu'ils me décrivaient, on n'a pas l'habitude des mêmes concerts ni de vivre les concerts de la même manière. C'pas grave, ça ne les empêche pas d'être des gens tout à fait gentils ! Tant qu'ils ne me mettent pas de pied dans la figure...

Le Hellfest a longtemps (TRES) longtemps souffert de la même image "artificielle". Longtemps, on les a même qualifiés de "tentative avortée de faire un Wacken à la française". Maintenant c'est un festival avec une identité à part, très forte. Même quand ils ont commencé à s'ouvrir au non-extrême (parce que c'était avant tout un festival d'extrême à la base), certains les ont qualifiés de vendus, "ça vaut plus rien", etc. Le côté idiot et moutonnier du metalleux de base s'est d'ailleurs magnifiquement vu la première fois qu'ils ont faire venir Slipknot : le groupe s'est fait jeter mais d'une force monumentale. Avant même qu'ils ne mettent un pied sur scène : c'était vraiment, purement pour le principe. Aussi parce qu'une rumeur avait dit pendant toute la journée que leur ingé son avait interdit l'accès à l'essentiel de la console son pour tous les autres groupes de la journée sur cette scène, maintenant je crois qu'il est établi que c'était faux, mais c'est pour illustrer que oui le metalleux traditionnel peut être très idiot parfois... Et surtout, peut-être que le Download aura une identité propre dans 15 ans s'il existe toujours, en attendant il tâtonne, c'est normal.
(Et le Hellfest s'appuie aussi sur ses têtes d'affiche pour attirer du monde, souvent un public un peu différent que le reste de l'affiche d'ailleurs. Mais eux vont piocher dans les gloires plus âgées de quelques dizaines d'années encore : ça passe mieux, dans l'inconscient collectif !)

Par contre tu parles bien du Download dans ta dernière phrase ? Parce que c'est bien au Download que tu t'es rendu, finalement ?

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: Download Festival 2017 le Jeu 15 Juin 2017 - 23:05

frenchlook

avatar
Yamabushi
Yamabushi
Non je n'étais pas au Download, mais j'ai vu un certain nombre des têtes d'affiches en concert par le passé, d'où mon envie de nuancer ton propos (mais tu l'as très bien fait dans ta réponse).

Je ne suis pas familier des festivals de metal, mais je me rends compte de la dégradation du comportement des spectateurs de musique live en général : écrans de smartphones partout, expérience de plus en plus individuelle plutôt que collective, volonté d'assister au concert "pour y être" plutôt que pour le vivre, etc. Sans parler des incivilités.

Pour continuer sur le thème des festivals rock/metal, j'irai à un mini-festival pas loin de chez moi, à Antibes, début Juillet. La prog hard/metal tient sur un jour, donc c'est plus une journée concert plutôt qu'un festival. Mais le cadre est sympa, et ça me permettra de découvrir Sepultura et Carpenter Brut en concert dans un cadre magnifique. Surtout que niveau concerts de metal le département du 06 est particulièrement pauvre.

Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: Download Festival 2017 le Ven 16 Juin 2017 - 7:37

HelloKitty

avatar
Moderateur
Moderateur
Par contre pour les cashless va sur le site du festival tu devrais trouver la procédure pour récupérer ton argent... En tout cas les vieilles charrues ça marche comme ça.

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: Download Festival 2017 le Ven 16 Juin 2017 - 22:42

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
Ha ! Toutes mes excuses Frenchlook : j'avais tellement l'habitude que ce topic tourne à la discussion entre deux personnes que je n'avais pas fait attention au pseudo de celui qui avait répondu ! J'étais persuadée que c'était Sobs : forcément, je comprends mieux ta remarque finale.

Pour "la plaie portables", ça s'est propagé aussi au metal, c'est certain. Moins dans les trucs de puristes je pense, mais oui on en voit aujourd'hui beaucoup. Mais bon, ils considèrent que ça ne les empêche pas de bien profiter des concerts etc., difficile de faire comprendre que bah si ça occupe une partie du cerveau, ça reste toujours une partie du cerveau qui n'est pas concentrée sur le concert... ou sinon il faut utiliser un pied. Ainsi va l'évolution des moeurs, espérons que cette mode passe, comme toutes les autres.

J'espère que cet évènement te plaira, Sepultura ayant quand même grandement perdu de sa superbe. Mais c'est important de répondre présent oui, ne serait-ce que "pour soutenir" !

Je publierai le compte-rendu sur mon webzine : http://www.rocknlied.net
(L'est encore très petit, j'espère pouvoir recruter bientôt.)

Hellokitty : merci, je viens d'aller voir sur leur site et en effet c'est possible + ça peut se faire en ligne ! Cette remarque passe donc de la case "points négatifs" à "points positifs" !



Dernière édition par Polochon le Ven 16 Juin 2017 - 23:10, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: Download Festival 2017 le Ven 16 Juin 2017 - 22:58

policenauts

avatar
Moderateur
Moderateur
Tesseract is good !
je suis aller voir Animals as leader, et c'est Tesseract qui m'a le plus plût.


_________________
Animals As Leaders:1 / Apocalyptica:1 / Arch Enemy:2 / Arkona:2 / Cradle of Filth:2 / Dalriada: 1 / Devin Townsend: 2 / Eluveitie:2 /
Epica:3 / Finntroll:2 / Galneryus:1  Gojira:3 / Gravity:2 / Iron Maiden:1 / Kalisia:1 / Korpiklaani:1 / Lacuna Coil:1 / Luna Sea:1 / Metallica:3 /
Myrath:1 / Nightwish(Tarja):1 / Rhapsody:2 / Sentenced:1 / Sonata Arctica:5 / Symphony X:1 / Tesseract:1 / Ultra Vomit:1 / Within Temptation:1 / X japan: 1,5 ^^
Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: Download Festival 2017 le Sam 17 Juin 2017 - 0:43

frenchlook

avatar
Yamabushi
Yamabushi
Cool ton site Polochon ! Si ce n'est pas indiscret, qu'est-ce qui t'a poussé à lancer ton propre site plutôt que de rejoindre un "gros" site déjà existant (Nightfall, Aux portes du metal, Les Eternels, etc.) ?

Pour Sepultura, on est effectivement loin de l'époque Arise, Chaos AD ou Roots, mais il semblerait que le dernier album soit d'un niveau tout à fait honorable.

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: Download Festival 2017 le Sam 17 Juin 2017 - 9:08

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
Merci ! En fait j'ai commencé à chroniqué pour des fanzines puis webzines en 1999. J'avais arrêté de fréquenter ce petit milieu un ou deux ans vers la fin des années 2000 d'abord parce que j'avais des "affaires personnelles" à gérer qui me prenaient énormément de temps, mais aussi voire surtout parce que l'ambiance devenait imbuvable : clairement, "des gens" arrivaient pour ratisser de l'invitation presse, rencontrer des groupes et squatter en coulisses, raaaaah les coulisses ! Partager avec les lecteurs ? Hein ? C'est quoi ça, "partager" ? Insupportable... d'ailleurs on ne les voit plus, tous ces gens. Mais donc: en 2009 (de mémoire) j'intègre un autre webzine, où l'ambiance me paraissait saine. Et en effet elle l'était, au début. Mais 3-4 ans après, ils ont commencé à prendre un melon pas possible en insultant les autres webzines pas toujours en plaisantant, je ne pouvais plus rien dire ou faire sans qu'on m'envoie bouler (ce que j'avais proposé était finalement fait 3 ou 4 mois après, et marchait bien, mais ça n'était pas suite à ma proposition, quand même, 'faut arrêter le délire), un attaché de presse important dans le milieu avait décidé que j'allais être son relais auprès du webzine (je le connais depuis 2000-2001) ce qui n'a pas aidé du tout (celui qui l'avait été jusque là avait décidé de s'éloigner du webzine, quelqu'un d'autre devait normalement prendre la suite : régulièrement je disais "ne me les envoie pas à moi, envoie-les lui !", mais il continuait à tout m'envoyer, les autres ont cru que je faisais exprès de ne pas passer le relais, "c'est pas honnête" et tout et tout), etc. Je ne parle même pas du fait que j'en avais marre de voir que, quand ils faisaient un résumé de ce qui avait été fait dernièrement sur le site pour le relayer sur les forums, ils ne prenaient -jamais- en compte mes articles. En gros je finissais par avoir l'impression de travailler dans le vent + pour me faire mépriser voire détester par mes collègues "de la maison". J'ai donc préféré partir, en 2014 de mémoire. Je suis encore en contact avec le rédacteur en chef ceci-dit, puisque c'est aussi un féru de rugby (et d'Angleterre) !

Et c'est pour ça que, connaissant le milieu et les différents webzines, je savais que ça allait être encore pire ailleurs. Parce que souvent, dans un webzine, tu as très, très peu de liberté d'action. Chaque rédacteur garde souvent jalousement ses contacts voire infos (dans un même webzine, oui)... ça a l'air tout beau vu de l'extérieur, mais très, très souvent c'est un milieu très compliqué. Et en plus on fait ça bénévolement ! Au moins, pour ça, le webzine dont je parle a toujours eu un fonctionnement très sain. J'ai donc décidé de monter mon propre webzine, tant qu'à faire en essayant de faire en sorte qu'il ressemble à quelque chose (marre des webzines laids, comme si l'imagerie metal était systématiquement obligatoirement laide...) Idéalement, si je peux, je voudrais pouvoir y parler un peu d'à côtés (classique, ciné/séries, peut-être mangas, etc.) Mais ça nécessite du temps, même pour suivre uniquement la partie metal, ce qui est difficile à faire quand il faut dégager un salaire "à côté"... pour être honnête, je réfléchis présentement à des manières de professionnaliser la chose, 'verrai bien où ça mène.

Pour Sepultura ça fait longtemps que je n'ai plus cherché à savoir ce qu'ils donnent en live, surtout (pas si rare de voir un groupe baisser de niveau sur album mais continuer à être très bon en live)... tu nous diras !

Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: Download Festival 2017 le Sam 17 Juin 2017 - 11:33

frenchlook

avatar
Yamabushi
Yamabushi
Merci pour ton explication Polochon ! Je n'imaginais pas que cet univers était à ce point pourri de l'intérieur...

Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: Download Festival 2017 le Dim 18 Juin 2017 - 11:52

The Sobs

avatar
Shinsengumi
Shinsengumi
Polochon a écrit:Ha ! Toutes mes excuses Frenchlook : j'avais tellement l'habitude que ce topic tourne à la discussion entre deux personnes que je n'avais pas fait attention au pseudo de celui qui avait répondu ! J'étais persuadée que c'était Sobs : forcément, je comprends mieux ta remarque finale.
Je dis bravo Laughing

Pour le côté décalage, c'est pas tant en décalage avec le métalleux (même si j'évite de me fondre là-dedans en me conformant à ce style, c'est toujours mieux d'être moi), mais justement des gens qui viennent pour la fête simplement (oui c'est une fête, mais y'a le bon fêtard et le mauvais fêtard). Je voyais pas le côté festival rock, ça aurait pu être le Main Square ou un festival techno, j'étais pas en osmose avec ce public. Plus les gens qui étaient juste là pour se bourrer sans tenir l'alcool (à la bière quoi :/). Ce qui ajoute au côté manque de respect que tu décris, le djeunz qui aimait vite fait la musique y'a 10 / 15 ans (parce que putain SOAD, faut se calmer, peu importe le morceau c'est bien et ça pogote... bah pas du tout. Et va dire à un ''fan de SOAD'' que c'est pas un groupe à excuse pour pogoter et qu'ils peuvent faire des bons morceaux et qu'il faut écouter un peu les musiques / paroles, me suis fait défoncer sévère en disant ça), mais c'est une excellente excuse pour boire et faire n'importe quoi... ça m'a vite saoulé ça, surtout samedi :/

Du coup, ça me donne plus envie de faire un festival plus metal, avec une mentalité autre ^^

Après, il y avait des gens charmants, j'ai fait des bonnes rencontres, rien que lorsqu'on a passé 5 minutes à gueuler Odile pour retrouver la copine d'un mec qui était partie en slam pendant 5FDP. J'ai trouvé trop peu de cette convivialité, de ce côté ''fraternel'' en général. Bon c'est aussi mon premier festival sur plusieurs jours, donc sans avoir vraiment d'attente, mais c'est la mort d'une image dans tous les cas, faut que je m'y fasse et ça ira mieux pour les prochains que je ferai ^^

@ Polochon : C'est jeune et il se base clairement sur le Download UK, mais d'ici quelques années, il aura peut-être son truc, moi je lui laisse la chance Wink

Par contre, sans mettre un style plus que d'autre dans le lot, comme je disais un peu plus haut à ce sujet, moi j'ai senti la rupture à SOAD lors du DL. C'est vraiment là que le public c'est le plus mal comporté, qu'il y a eu beaucoup de blessés c'était assez détestable.

J'aurai bien aimé voir Carpenter Brut, tu me diras ce que ça donne en live ? Sepultura c'est à faire un jour aussi ^^

Pour la mode des portables, bah je reste sur le même point de vue, j'ai filmé un peu, de-ci de-là (surtout The Charm The Fury ^^'), ça ne m'a jamais empêché de profiter (même si je profite plus seul qu'ensemble dans ce cas-là). Après, j'ai filmé aucun concert en entier et, quand Metalingus a commencé d'Alter Bridge j'ai tenu 40 secondes avant de le ranger et kiffer le truc à 100%. Donc je trouve un équilibre. Point qu'on a tendance a oublié et j'ai vu ça assez régulièrement, c'est le facebook live. J'ai une amie qui ne pouvait pas être présente, du coup j'ai filmé deux / trois morceaux de Blink et LP pour elle. Mon pote a filmé de temps à autres pour des proches qui ne pouvaient pas venir. ça perd de partage pendant le festival (ce qui est le mieux, rencontres de nouvelles personnes et échanges), mais on continue de partager avec ses proches. Bref c'est un sujet où on sera sans doute pas d'accord ^^'

@ Policenauts : Oui, puis je connaissais surtout One (vers 2011, peu après la sortie), donc avec le chanteur ''historique'' du groupe, très heureux de voir du coup cette formation là au DL. Son jeu de scène est vachement trippant en plus ^^

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: Download Festival 2017 le Lun 19 Juin 2017 - 13:12

Polochon


Ashigaru
Ashigaru
Pour ceux qui se sont montrés curieux à ce sujet, je commence à mettre en ligne mon compte-rendu, avec les photos (puisqu'il me faudra les liens pour les incorporer !). Vous pouvez suivre l'avancement à partir de la page Facebook du site : https://www.facebook.com/rocknlied/
J'aime à dire que j'espère pouvoir tout mettre en ligne (compte-rendu écrit et bien mis en forme compris) d'ici la fin de journée, mais il est sans doute plus réaliste de dire "d'ici la fin de semaine" !

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Download Festival 2017 le Mar 20 Juin 2017 - 16:24

The Sobs

avatar
Shinsengumi
Shinsengumi
Merci pour l'info Polochon, j'attends les résumés du coup ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum